Child Protection

PROTECTION DE L’ENFANCE.

Nous croyons qu’un monde sans violence contre les enfants est possible, chaque année plus  d’un 1 millions d’enfants  souffre de quelques formes des violences  et d’exploitation

SAPI International Belgique, utilise une approche systémique pour s’attaquer aux causes profondes de la violence contre les filles et les garçons en donnant aux acteurs  clés les moyens de travailler  ensemble pour créer un environnement protecteur  qui prend soin et soutien  tous les enfants , en  particulier les plus vulnérables. SAPI Belgique  œuvre pour protéger les enfants les plus vulnérables, en particulier ceux en situation de migration,  les enfants  victimes des conflits armés et d’exploitation, des abus  et les enfants en conflits avec la loi.

 

Les enfants dans le contexte des migrations

SAPI Belgique  affiche  sont  engagement en faveur des jeunes migrants et des enfants déplacés.

La dernière décennie a vu une augmentation spectaculaire du nombre d’enfants et de familles déplacées ou migrantes en raison de conflits, de violences et de catastrophes naturelles. Les enfants sont exposés à divers risques le long des routes migratoires, tels que l’exploitation ou le trafic humain. Ils/elles ont des besoins particuliers qui doivent être reconnus et pris en compte. Cependant, les enfants migrants et déplacés sont souvent invisibles en tant que groupe et ne sont pas systématiquement recensés – et ce, bien qu’ils/elles  représentent près de la moitié des personnes déplacées ou réfugiées. Chez Save  the people international -SAPI -Belgique nous nous engageons à répondre aux besoins des enfants à tous les stades de la migration, qu’ils/elles  se trouvent dans leur pays d’origine, de transit ou de destination. Le long des routes migratoires, les enfants sont exposés à différents risques qui menacent leur sécurité. Ces enfants  peuvent être exposes à des dangers tels que la séparation familiale, la traite des êtres humains, le mariage précoce, le manque d’accès à la nourriture et aux services de base, ainsi qu’au stress psychologique. Ces risques sont encore plus importants pour les enfants non accompagnés et séparés, qui ne bénéficient pas de la protection directe de leurs frères et sœurs ou de leurs parents. En fonction de leur âge, de leur nationalité, de leur appartenance ethnique, de leur religion ou des particularités de leur situation familiale, les besoins des enfants peuvent être très différents. Les filles et les garçons sont exposés à différents risques pendant leur parcours migratoire, qui vont de la violence sexuelle et sexiste au travail des enfants. Les défis actuels liés à des phénomènes migratoires complexes, transfrontaliers et en évolution rapide, exigent des acteurs humanitaires et du développement l’élaboration de nouvelles manières de faire. Pour pouvoir réagir de manière adéquate aux besoins de protection des enfants déplacés et migrants, nous devons être aussi flexibles et agiles que possible dans notre manière de travailler. En d’autres termes, nous devons constamment nous adapter aux routes migratoires changeantes et aux évolutions politiques dans les pays d’origine, de transit et de destination Lorsque les enfants migrants atteignent leur destination finale ou trouvent un lieu sûr, leurs besoins ne sont pas automatiquement satisfaits. Alors qu’ils et qu’elles s’adaptent à leur nouvel environnement, ces enfants  sont confrontés à de multiples défis. Certains enfants ont besoin d’aide pour surmonter les expériences traumatisantes qu’ils ou qu’els ont  vécues durant leur parcours migratoire. Les mineurs non accompagnés, en particulier, ont besoin de l’aide de professionnels  qui répondent à leurs besoins et les soutiennent dans des processus tels que la procédure d’asile. Des solutions durables sont également nécessaires pour les enfants qui retournent dans leur pays afin d’assurer une réintégration réussie.

La protection des  enfants dans le contexte des migrations   :

 SAPI  International Belgique accompagne les enfants sur le chemin de la migration, nous prévenons les familles des risques de la migration, tout en assurant l’accès à leurs droits en Belgique et à l’étranger.

La protection des enfants dans les crises humanitaires :

 SAPI Belgique  vient en aide le plus rapidement possible   aux enfants et familles victimes de crises humanitaires pour sauver des vies   notamment aux enfants associés aux forces et groupes armés, enfants non accompagnés et séparés, aux enfants réfugiés , enfants déplacés, blessés et malades chroniques pour une réponse psychosociale et de premiers soins . La force de notre action réside dans notre approche multisectorielle qui englobe la santé- protection- éducation. et résilience .  Les mesures   prises en urgence visent   aussi un développement à long terme ( solution durables). SAPI  Belgique renforce la résilience de l’enfant en situation d’urgence pour qu’il puisse  se reconstruire et mieux gérer ces éventuelles crises futures.

Justice juvénile et réparatrices : 

SAPI Belgique  s’engage pour une justice adaptée aux enfants qui respecte leurs droits notamment pour les enfants privés de libertés. SAPI Belgique  plaide pour mettre en application les mesures alternatives   à  la détentions. SAPI Belgique  promeut une approche restauratrice et de réduction de la récidive. Elle s’engage à changer les pratiques et assurer à chaque enfant l’accès à une justice adaptée  à sa condition, à ses besoins et qui respecte leurs droits. SAPI Belgique  apporte un soutien pour la réinsertion sociale des enfants en conflits avec la loi dans la communauté après leur réunification.

Dans le cadre de l’amélioration de la dignité en détention, Nous travaillons avec le personnel des centres de détention et avec les institutions de formation pour les professionnels de la justice afin d’atténuer les effets négatifs de la privation de liberté pour les enfants. Notre objectif est de diminuer la violence et réduire la récidive, mais aussi que les jeunes en détention soient traités avec dignité et préparés à leur réinsertion.

Pour l’amélioration de service de prévention et de réinsertion des enfants en conflit avec la loi, nous travaillons avec les familles, les organisations et les dirigeants communautaires afin de créer un environnement bienveillant et favorable dans la communauté. Ceci doit permettre de réduire les violences envers ou par les enfants et de réinsérer les enfants en conflit avec la loi au sein de leurs communautés.

La réintégration socio économiques et professionnelle  des victimes des conflits armés :

 SAPI travaille dans la réintégration socio des jeunes à risques, les enfants sortis des forces et groupes armés ainsi d’autres personnes défavorisées dans la communauté à travers une solution durable adaptée à leur besoins. SAPI travaille pour favoriser l’insertion socio économiques des groupes vulnérables tout en améliorant leur accès aux services sociaux de base et favoriser la création d’emplois.

Approche stratégique.

Par une approche basée sur les droits, l’action de SAPI Belgique   vise à garantir le respect des droits de l’enfant et de leur application pour apporter un changement positif et durable tant au niveau institutionnel qu’au niveau communautaire.  Le bien-être des enfants et l’amélioration de leurs conditions de vie ne peuvent être atteints à long terme que si l’ensemble des parties prenantes œuvrent conjointement dans ce but.  C’est pourquoi, l’intervention de SAPI Belgique  : 

  • S’inscrit dans une démarche participative portée et construite par un collectif d’acteurs, représenté par les enfants, leurs familles et leurs communautés, des organisations formelles et informelles de la société civile, des entreprises, l’État et les collectivités locales.
  • S’adapte au contexte local, en s’appuyant sur des analyses systémiques, approfondies et continues portant une attention particulière au maintien de la cohésion sociale, aux discriminations liées au genre et au respect des spécificités du contexte d’intervention.
  • Incite et aide les États à remplir leurs obligations et à institutionnaliser les services, les mécanismes et les bonnes pratiques grâce au renforcement des systèmes de protection et de santé.
  • Privilégie la résilience des enfants, de leurs familles et de leurs communautés affectés par les crises humanitaires en articulant les réponses à court terme avec des objectifs à long terme. 
  • Applique les modes d’action les plus appropriés : appui et conseils, renforcement des capacités individuelles et collectives, développement de l’innovation sociale, facilitation de la concertation, soutien à la coordination, plaidoyer ou action directe, par défaut et toujours provisoire.
it_ITItalian